Exerciselab

Train Smarter with Sport Science !

In memoriam Xavier Sturbois

 

Le professeur Xavier Sturbois est décédé ce samedi 22 août 2020. Né à Tournai (Belgique) le 5 décembre 1946, il a obtenu son diplôme de docteur en médecine, chirurgie et accouchement en 1971. Après avoir travaillé comme étudiant-chercheur dans le laboratoire d’anatomo-pathologie du professeur Paul Maldague, il a après ses études, rejoint l’équipe de recherche du professeur Théophile Godfraind. Amateur de sport, il consacrait à cette époque, une demi-journée par semaine à la consultation de médecine du sport dirigée par le professeur Mike Ostyn. En 1974, le recteur Edouard Massaux lui proposa de réorienter sa carrière et de faire de la médecine du sport son premier centre d’intérêt. L’UCL cherchait un responsable de la médecine du sport pour l’Institut d’Education Physique et de Réadaptation qui devait prochainement s’installer à Louvain-la-Neuve. Xavier Sturbois fut cette même année nommé chargé de cours, professeur en 1984 et professeur ordinaire en 1998. Il forma des générations d’étudiant·es en éducation physique, kinésithérapie et réadaptation, et médecine du sport. Il est le père fondateur du laboratoire de physiologie de l’exercice, mais aussi du service de médecine du sport et du service des sports de l’UCLouvain.

En 1976, il fit son entrée au Comité Olympique Belge à l’invitation de son président Raoul Mollet. Xavier Sturbois accompagna à six reprises la délégation belge aux Jeux Olympiques en qualité de responsable médical. Il fut membre de commission médicale du Comité International Olympique et proche conseiller de son président le prince Alexandre de Merode. Il assuma la vice-présidence du Comité Olympique et Interfédéral Belge où sa complicité avec un autre médecin, Jacques Rogge, était légendaire. Il fut également président de la commission médicale de la Fédération Internationale du Sport Universitaire. Il s’investit largement au niveau belge et international dans le développement de la lutte anti-dopage.

Durant toute sa carrière le professeur Sturbois s’est comporté en précurseur. A travers ses différentes fonctions, il s’est investi dans la médecine du sport, dans la physiologie de l’exercice, dans la lutte anti-dopage et enfin dans la réflexion sur les pratiques sportives éthiques. Celles et ceux qui l’ont bien connu ont souvent admiré sa prodigieuse capacité d’analyse, sa culture générale tout à fait hors du commun et son inébranlable sens de l’humour.

Les membres du laboratoire de physiologie de l’exercice de l’UCLouvain souhaitent rendre un vibrant hommage à la personnalité et à l’œuvre du professeur Sturbois dont ils sont les héritiers. Ils présentent à son épouse ainsi qu’à toute sa famille leurs plus sincères condoléances.

 

fr_FR
fr_FR en_US